COLLECTION

MARINES

Le ruisseau coule tranquille entre les galets qui créent ça et là quelques légers remous.

Changeons d'échelle.

Nous voila devant un océan déchaîné. L'incessant battement du ressac brise les vagues en blanches éclaboussures.

On sent presque leur fraîcheur baigner le visage.

 

Rapprochons-nous, l'eau devient fourrure ou se pare d'étincelles d'or.

Ralentissons, elle se vaporise en brume.

© Raphaël Paya 2020